The A-List... Are You On The List?

Envie de strass, de luxe et de paillettes ? Mais tout ceci fait le quotidien des membres de la A-List... Bienvenue à Beverly Hills !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Contexte -

Aller en bas 
AuteurMessage
Rain Nichols Moore
OoO A-List Princess OoO
avatar

Nombre de messages : 908
Age : 30
Date d'inscription : 04/04/2006

MessageSujet: - Contexte -   Lun 12 Juin - 21:52

Bienvenue A Los Angeles...


Tout le monde le sait, l'élite Américaine est scindée en deux parties, le cerveau à New-York et le corps à Los Angeles. Ce n'est pas toujours vrai mais il faut avouer que nous sommes bien plus doués pour l'éclate que les intellos étriqués de la Grosse Pomme, accros aux vernissages branchés et à la littérature. Grotesque. Ici, c'est bel et bien différent. Noujs avons le soleil toute l'année, le sable fin, la mer turquoise, des palmiers d'enfer et surtout... le monopole de la célébrité. Je sais que c'est la vie idéale, le fantasme interplanétaire mais que voulez-vous, il faut bien que quelqu'un la vive...Pour la plupart d'entre vous, vous êtes des enfants de très bonnes familles, élevés par une pléaide de domestiques parce que vos parents - riches, talentueux et célèbres bien évidemment - n'ont pas le temps de changer vos couches-culottes - quel dommage, vous en conviendrez. Votre petit nid douillet ?! Les grandes villas Californiennes avec plages privées bien sûr, de Beverly Hills, Bel Air, Hollywood, Brentwood... Bref, que du luxe et surtout du clinquant. Parce que dans cette ville où règne le culte de l'apparence, vous n'avez pas le droit à l'erreur: votre maison se doit d'être la plus imposante du quartier, la plus originale, la plus chère.

• Lorsque vous disposez d'assez de temps libre pour flâner - ce qui est fréquent - plusieurs options s'offrent à vous: Vous prélasser sur des plages privées de sable blanc en admirant les surfeurs pour la plupart "so cheap" cachés derrière vos Ray-Ban et arborant votre tout dernier bikini Missoni, flâner sur Rodeo Drive à la recherche de ce petit solitaire de chez Tiffany's, peupler une suite du Ritz entre amis pour se livrer à des activités plus ou moins recommandables, déguster des mets raffinés dans les derniers restaurants branchés, tenus par des anciennes vedettes sur le déclin. Bref, les choix sont multpiles le temps que vous vous faites voir, shooter par les paparazzis et que vous apparaissez la semaine suivante dans les journaux à scandale. Bien sûr, plus prestigieux encore, un portrait de votre famille parfaite dans le très côté "Vanity Fair". La nuit tombée, lorsque le délicieux soleil a laissé place aux chaudes soirées de Los Angeles, vous êtes tentés d'arpenter les boites de nuit les plus selectes, vêtus comme les dieux vivants que vous êtes et entourés des plus beaux specimens. Cependant, de temps à autres, vous assistez à divers évènement mondains au possible comme le traditionnel défilé annuel de "Victoria's Secret" ou la fashion week Parisienne, ou bien encore, la divine cérémonie des Oscars. Bien sûr, pour vous faire remarquer, vous êtes rois, voilà pourquoi vous êtes de toutes les fêtes, de tous les évènements même si ceux-ci sont aussi rébarbatifs qu'un gala de bienfaisance au profit du Darfour - avec une chance inouie de converser avec Georges Clooney, ami de la famille - ou au vernissage d'un nouveau peintre à la mode dont votre famille deviendra sûrement le mécène le temps d'une semaine - ou plus, selon leur lubie du moment.

• Cependant, dans ce milieu élitiste au possible où prime la richesse et la beauté - seuls critères vous permettant d'obtenir une place durable au soleil - vous payez chèrement votre place et la concurrence est rude. En effet, les membres de la très distinguée A-List - cette liste des personnes les plus influentes de tout Los Angeles - sont eux même hierarchisés et règnent sans pitié pour être les plus vus, les plus adulés, les plus influents. Pire encore, ils n'hésitent pas à se discréditer entre eux et à user de talents de manipulations et d'autres moyens peu glorieux tels que le chantage et le lancer de rumeur dès qu'ils se sentent menacés. Hommes d'affaires, producteur, chirurgiens esthétiques... Ils sont l'élite financière et intellectuelle de la ville, bien plus influents que les stars de pacotille bien évidemment.

• Si la concurrence entre les adultes est difficile et particulièrement sadique, celle entre leur progéniture a atteint des sommets... Premièrement au niveau des écoles. En effet, la "Beverly Hills High School", école LA plus prestigieuse de Los Angeles et acceuillant l'élite depuis des générations - et où le port de l'uniforme est bien entendu obligatoire et apporte une ultime touche d'élégance et de prestance à l'etablissement - voit son concurrent de toujours, la "Hollywood High School" se rapprocher dangereusement. Bien enteud, si la version officieuse veut que les élèves baisouillent tous entre eux et se fichent pertinemment de cette pseudo-concurrence, la version officielle est au combien différente et tous les domaines sont bons pour doubler l'autre. Que ce soit au niveau du sport - les deux écoles possèdent leur propre équipe de football américain, de basket et de hockey sur gazon féminin, en plus d'une équipe de cheerleader, pas réellement synonyme de classe d'aillers - au niveau des notes, de l'organisation, des activités extra-scolaire, des sorties et du personnel enseignant, clef de cette bagarre. La presse à scandales n'attend que ça afin de discréditer les familles de ces deux écoles prestigieuses et il n'est pas rare de voir les frasques des élèves étalées en première page, au grand dam de leurs parents, cela va de soi. Car derrière les apparences lisses et parfaites de ces jeunes, ils connaissent tous les vices et les travers de la societé et n'hésitent pas à en user et en abuser afin de combler leurs vies si monotomes... Mais ne vous méprenez pas, les charmants avocats, chirurgiens ou journalistes, voire jet-setters ne sont pas mieux, bien au contraire.

• Pour corser un peu tout cela - comme si la situation n'était déjà pas assez compliquée comme cela - Holly Wood est là... Qui est-elle (il) ? Personne ne le sait. Une élève de BH High School ? Un élève d'Hollywood High ?! Le réalisateur de séries teenage le plus en vue du moment ? La journaliste phare et fouineuse que vous haissez tous ?! Le respectable avocat familial ?! Votre chirgugien esthétique a qui vous faites signer une clause de confidentialité avant chaque opération esthétique ?! Très bonne question. En tout cas, ce personnage indésirable ne se gêne pas pour relater toutes vos frasques sur Internet, pour votre plus grand (dé)plaisir... Que vous l'adoriez ou que vous la detestiez rien ne l'empêche d'ecrire, c'est ce qu'elle(il) fait de mieux d'ailleurs. Mais le pire dans cette histoire, c'est que le tout Los Angeles ne peut pas s'empêcher de lire ce tissus de mensonges - et parfois de vérités. D'ailleurs de nombreuses rumeurs circulent sur chacun d'entre vous. Et à votre grand dam, certaines se font plus persistantes. A vous de prouver au monde qu'elles sont fausses, ou alors à vue de les affronter, avec classe.

• Sous le soleil de Los Angeles, entre Hollywood et Beverly Hills tentez de vous faire une place dans ce milieu privilegié mais corrompu de l'interieur. Ici, tous les coups sont permis, le temps qu'il vous apporte une gloire certaine et des éloges intarissables. Alors bonne chance, car vous allez en avoir besoin, que vous décidiez d'incarner un élève, un professeur, un membre éminent de la Jet-Set ou un business man reconnu.


Dernière édition par le Ven 13 Juil - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
- Contexte -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Le Contexte du RPG
» Contexte & Saison 1
» Contexte : l'histoire de l'Entre monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The A-List... Are You On The List? :: OoO Le Commencement OoO :: - Règlement --
Sauter vers: